Affichage des produits 1–24 sur 133

DC / Moteurs à Balais

Composants electroniques

MH762 Moteur 4000KV sans balais

11.10

Un moteur à balais ou brushless ? Lequel choisir ?

Un moteur brushless ou sans balais et une technologie qui permet d’optimiser la puissance de vos appareils. Avec cette technologie embarquée, la durée de vie de vos appareils s’en retrouve améliorée.  Les moteurs brushless réduisent au maximum le risque de panne ce qui signifie que la maintenance en sera également réduite.

Quels en sont les avantages ?

Les moteurs sans balais ou brushless comportent à peu près les mêmes composants qu’un moteur à courant continu classique. Mais  à la différence d’un moteur à balais, les bobines et les aimants permanents sont inversés. Dans son ensemble, un moteur à balais présente plusieurs points positifs :

  • Une plus grande durée de vie : Avec un moteur brushless, la durée de vie de vos équipements s’en retrouvera doublée.
  • Une utilisation confortable : Plus petit et plus compact, un moteur sans balais s’adaptera parfaitement à l’ensemble de vos lignes. Sa taille moins d’encombrement qu’un moteur asynchrone.
  • Une gestion optimisée de la vitesse : un moteur brushless dispose d’un couple quasi constant associe à une gamme de réglage très large.
  • Une consommation énergétique maitrisée : comparé à un moteur à courant continu, un moteur brushless verra sa consommation d’énergie réduite de 15 à 20%.
  • Simple d’usage : Tout le paramétrage du moteur se fera électroniquement

Comment fonctionne un moteur sans balais ?

Sur ce genre de moteur, les bobines reçoivent de l’énergie par séquence. En fonctionnant ainsi, cela crée un champ magnétique qui tourne à la même fréquence que les tensions d’alimentations. De ce fait, l’aimant permanent du rotor tournera toujours dans le sens du champ à tout moment. Attention, pour que le moteur brushless fonctionne correctement, les tensions d’alimentations doivent continuellement être adaptées pour que le champ reste en tout temps en avance sur le positionnement du rotor. C’est de cette manière que le couple moteur se crée.